Les robots humanoïdes ne sont plus de la science fiction. Ils proposent déjà des services aux personnes et aux entreprises depuis quelques années. Ce qui pourrait sembler être du gadget n’en est définitivement pas. Ces robots sont pour la plupart d’entre eux spécialisés dans certains domaines. Suivant votre activité, vous pouvez commencer à réfléchir pour vous équiper dans un proche avenir, il est même fort probable que l’un d’eux réponde déjà à une de vos problématiques. N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.


Pal_Robotics_Reem_CReem-C de Pal Robotics (Espagne)

Taille : 1,65 m
Poids : 80 kg
Déplacement : Marche
Fonction : Plateforme de recherche

Ce robot est le quatrième robot humanoïde développé par cette start-up de Barcelone. Après avoir créé un robot monté sur roues destiné à renseigner les clients dans les galeries commerciales, le Reem-H, le Reem-C est certainement le plus évolué des robots humanoïdes de taille humaine déjà commercialisé.

Reem-C est principalement destiné aux laboratoires de recherche, aux centres de recherche et développement ainsi qu’aux écoles de robotique. Le robot est une plateforme parfaite pour développer de nouvelles applications qui auront tout leur sens économique dans quelques années. Sa compatibilité parfaite avec la plateforme ROS permet un portage simplifié vers tous les robots supportant ce système d’exploitation.


 

Aria Audi A3 e-tron Cybedroid ConduiteAria de Cybedroïd (France)

Taille : 1,65 m
Poids : 30 kg
Déplacement : Statique
Fonction : Événementiel

ERS102, ou plus communément appelé Aria, est conçu avec un endosquelette autonome, ce qui permet de le carrosser librement à partir d’un plan 3D. Vous pouvez aussi imprimer votre logo sur la coque ou tout autre visuel. Aria est programmé pour qu’il interagisse avec le public selon les messages et informations que vous avez définis au préalable. Enfin Cybedroïd se propose d’incorporer d’autres fonctionnalités à votre robot, comme un écran dans le buste ou un projecteur vidéo pour présenter visuellement des produits, publicités, démos. Aria est proposé à la location en tant que marque blanche à personnaliser pour de l’événementiel ou pour animer un lieu public.


 

Furo Future RobotFuro-S de Future Robot (Corée du Sud)

Taille : 1,60 m
Poids : 65 kg
Déplacement : Roues (4 km/h)
Fonction : Accueil et informations

Disponible à la location ou à la vente, le Furo-S est prédisposé à travailler dans un milieu public pour le conseiller, l’informer et le diriger. Il pourra mettre en avant un produit suivant les besoins de son propriétaire. Le robot se déplace de lui même dans un milieu bondé et se propose d’aider les personnes qu’il rencontre. Un visage représentant un avatar est diffusé sur l’écran situé à la tête. Il affiche ses émotions et peut même pencher la tête. Furo-S a une autonomie d’environ 6 heures et peut aller se positionner automatiquement dans sa borne de recharge lorsque sa batterie est faible. Furo-S peut vous suivre, il comprend et parle de nombreuses langues.


 

Robothespian Engineered Arts TowandaRoboThespian de Engineered Arts (Grande-Bretagne)

Taille : 1,75 m
Poids : 33 kg
Déplacement : Statique
Fonction : Événementiel

L’originalité du RoboThespian sont ses mouvements, générés par des moteurs à air comprimé. Seule la partie située au dessus du bassin bouge. Ce robot a été conçu pour animer par ses gestes précis et son regard humain. Pour produire cet effet, ce sont deux petits écrans qui représentent les yeux permettant de personnaliser ceux-ci à l’extrême. RoboThespian est télé-piloté à distance par le biais d’une borne tactile. Son pilote voit ce que le robot voit grâce à une caméra située sur le front du robot. La tablette permet d’émettre des phrases pré-enregistrées qui sont liées à des séquences de mouvements.

RoboThespian est déjà largement utilisé dans le monde, principalement dans les parcs d’attractions, les musées ou comme personnage de théâtre. En France, le Futuroscope l’exploite toute l’année à l’entrée du pavillon de « La Danse des Robots« .


 

Baxter_Robot_RethinkRoboticsBaxter de Rethink Robotics (Etats-Unis)

Taille : 1,90 m
Poids : 75 kg
Déplacement : Statique
Fonction : Micro-industrie

En cours d’homologation CE, le Baxter est voué à un très grand avenir. Cet humanoïde est en fait un robot avec deux bras de type industriel et bourré de capteurs. Baxter peut être programmé pour différentes tâches dans l’entreprise qu’il pourra honorer au moment où vous le désirez, ce qui est inhabituel pour un robot industriel affublé d’une tâche unique. Pour le programmer, rien de plus simple, il suffit de prendre ses bras et lui montrer ce qu’il doit faire. Il reproduira ensuite cette tâche autant de fois que vous le désirez. Il sait coordonner ses deux bras et reconnaître visuellement des pièces. Utilisable dans un milieu ouvert, Baxter est un Cobot, c’est à dire qu’il peut coopérer avec les humains sur un même lieu et pourquoi pas une même tâche. Son prix très abordable le rend accessible aux PME. En attendant l’homologation, Baxter est déjà distribué dans le cadre de la recherche.


 

InMoov Open-sourceInMoov de Factices Ateliers (France)

Taille : Humaine
Poids
: 4,3 kg
Déplacement : Statique
Fonction : Plateforme de développement matériel et logiciel

Ce robot a été mis au point par un sculpteur, Gaël Langevin. Il peut servir de base pour développer vos propres accessoires destinés à la robotique ou bien des applications pour robots. Le modèle actuel représente un robot fonctionnel depuis les hanches. Son principal attrait est le fait qu’il est diffusé en open-source. C’est à dire que tout propriétaire d’une imprimante 3D capable de créer des objets de 12 cm de côté, pourra imprimer le robot chez lui à partir des fichiers disponibles gratuitement sur le site de son créateur. Il suffira ensuite d’ajouter  2 cartes Arduino ainsi que 22 servomoteurs alimentés par trois batteries et quelques câbles pour commencer à le programmer.

La main du robot est tellement précise qu’elle sert de base au développement d’une prothèse pour les humains. Le développement libre et open-source du robot permet ainsi la création d’autres robots ou accessoires à partir des plans déjà créés par la communauté.


 

vstone-tichnoTichno de VStone (Japon)

Taille : 1,30 m
Poids
: 26 kg
Déplacement : Marche
Fonction : Événementiel

Le fabricant de robots Japonais VStone propose Tichno, un robot de la taille d’un enfant. Disponible en deux modèles au design très nippon, ce robot est principalement destiné à l’événementiel ou le développement d’applications. Piloté à distance, le robot est tout à fait capable de faire une démonstration de tir de ballon. Tichno est disponible à la vente pour 80 K€ mais est surtout proposé à la location.


 

RoboVie R3 VStone

Robovie R3 de VStone (Japon)

Taille : 1,20 m
Poids
: 43 kg
Déplacement : Roues
Fonction : Assistance

Ce robot humanoïde est destiné au support de personnes âgées et handicapées. Il pourra vous assister à votre travail ou même quand vous ferrez vos courses. Développé par ATR et VStone, Robovie R3 se déplace à la vitesse de 2.5 km/h. Ses déplacements ont déjà été testés dans des centres commerciaux japonais. Robovie R3 possède 11 capteurs sensoriels, 2 caméras vidéo pour les yeux, 1 haut-parleur et deux microphones pour les oreilles, ainsi qu’un détecteur laser pour les obstacles. Pour le moment il est distribué principalement dans les Universités et instituts de recherche. Son prix est d’environ 30 000 €.


 

NAO-aldebaran-robotics

Nao d’Aldebaran Robotics (France)

Taille : 0,57 m
Poids
: 4,8 kg
Déplacement : Marche
Fonction : Assistance

Nao est actuellement le robot humanoïde le plus connu et le plus vendu au monde. Créé en France par la start-up Aldebaran Robotics, Nao est multi-casquette. Il peut à la fois servir de plateforme de développement dans les écoles ou comme assistance aux enfants autistes. La programmation aisée par le logiciel Choregraphe permet à tout à chacun de s’initier à la robotique. De nombreuses applications ont été créées par des passionnés ou des sociétés : jeu de puissance 4, écriture sur un tableau, lecture animée d’un livre pour enfants, animation…

Un grand plus sur ce robot est l’interopérabilité des programmes entre Nao et les autres robots de la marque (Pepper ou Romeo). Un programme développé pour l’un doit fonctionner sans trop de changements sur un autre, c’est le système d’exploitation qui doit s’adapter et non le contraire. Son prix de 5 600 € peut sembler élevé pour un particulier mais est parfaitement adapté pour une petite entreprise qui veut proposer de nouveaux services ou pour animer son stand lors d’un salon.


 

DARwIn-OPDARwIn OP de Robotis (Corée du Sud)

Taille : 0,45 m
Poids
: 2,9 kg
Déplacement : Marche
Fonction : Plateforme de développement

DARwIn-OP est un robot open-source développé pour l’enseignement, la recherche et le développement d’intelligences artificielles, de la vision et des comportements humanoïdes. Relativement proche du robot français Nao, DARwIn-OP possède des capacités similaires tout en proposant un système bien plus ouvert. Il est tout à fait possible de démonter une partie du robot pour l’adapter à une situation précise. Le robot est disponible en France pour environ 8 400 € dans sa version académique.


Cette liste est loin d’être exhaustive et ne représente qu’un extrait de ce qui existe déjà en robotique humanoïde. Ce n’est qu’un grain de sable face à l’ensemble des robots de services déjà disponibles (humanoïdes ou pas). D’autres pourraient être plus adaptés à votre activité et vos besoins. Pour de plus amples informations et des conseils sur les robots, n’hésitez pas à me contacter.

Le robot Pepper en pleine conversation avec une jeune femme au petit déjeuner

Ce 20 septembre, Aldebaran Robotics et SoftBank ont annoncé les tarifs du futur robot Pepper dans sa version destinée aux développeurs. Avant sa sortie prévue pour le grand public, une première cuvée sera ainsi livrée aux développeurs qui voudront créer des applications. C’est durant le Pepper Tech Festival à Tokyo que cette annonce a été faite. Le pack « Pepper Creator Edition » a été annoncé à 198 000 Yens (soit environ 1 420 Euros) auquel il faudra ajouter un abonnement de 36 mois d’une valeur de 9 800 Yens (soit 70 Euros environ). Le coût total d’acquisition de ce robot destiné aux développeurs est donc de 550 800 Yens (environ 3 950 Euros).

Contenu de l’offre

Outre Pepper et sa base de chargement, ce tarif inclut bien évidemment le kit de développement d’applications (SDK) comprenant un ensemble d’API pour contrôler le robot ainsi qu’un IDE graphique (Choregraphe) compatible avec les autres robots d’Aldebaran : Nao et Romeo. Ce ne sont pas moins de 1 350 librairies (méthodes et événements) qui sont déjà incluses dans le SDK, ce qui permet au développeur de se concentrer sur la création d’applications sans avoir à se soucier du contrôle pas à pas du robot. Si vous préférez, il est également possible d’avoir accès aux données brutes des capteurs afin d’optimiser certaines actions. L’offre vous permet également d’accéder aux services en ligne de type « cloud » créés pour le robot. Ainsi, Pepper pourra améliorer sa reconnaissance vocale en accédant à l’application en ligne. Tout le long de ces 36 mois, Aldebaran s’engage à ce que votre robot soit toujours au top en s’occupant de remplacer toute pièce défectueuse dans les plus brefs délais. En fin de vie du robot, Softbank proposera de vous débarrasser du robot afin de le recycler.

Calendrier des disponibilités

Ce « Pepper Creator Edition » est dans un premier temps limité à 200 unités. Ce seront tout d’abord 100 robots en phase Beta qui seront disponibles, à la location seulement, à partir d’octobre 2014. On suppose qu’ils seront remplacés plus tard par les modèles finaux lorsque ceux-ci seront prêts. Ensuite, 100 nouvelles unités finales seront livrées à partir de novembre à destination des développeurs uniquement, les 1 200 personnes étant présentes au Pepper Tech Festival ayant la priorité. Vous vous en doutez bien, il y a déjà 500 personnes sur la liste d’attente pour cette première phase, inutile de contacter Aldebaran Robotics ou Softbank pour vous en procurer un. Le site destiné à accueillir les pré-commandes a d’ailleurs disparu de la toile à l’heure où j’écris ces mots.

La version grand public de Pepper devrait être proposée à un prix plus bas, suite à sa fabrication en grande série chez Foxconn (oui, comme l’iPhone) et sa très large distribution. Le robot devrait d’abord être disponible au Japon à partir du mois de février 2015 chez Softbank. Plus tard dans l’année (probablement dans le 3e trimestre 2015), Pepper sera distribué aux Etats-Unis dans les magasins Sprint, appartenant à Softbank. Quant à l’Europe, malgré l’origine parisienne du développement du robot, il ne nous sera pas accessible avant la fin de l’année 2015. Le canal de distribution européen est à ce jour encore inconnu.

Espérons seulement que la version grand public soit également accompagnée du SDK permettant à tout un chacun de reprogrammer son robot, et pourquoi pas revendre ses créations !

pepper-prix

[About-Robots]

Depuis 2005, Aldebaran Robotics représente le symbole de la robotique humanoïde à la française. Appuyé désormais par les capitaux japonais de Softbank, l’entreprise a déjà montré ce qu’elle savait faire et est même le leader de la robotique humanoïde avec la vente de plus de 5 000 Nao à travers le monde. Ce ne sont pas moins de 3 robots humanoïdes qu’Aldebaran Robotics propose désormais dans son escarcelle.

Nao, le robot le plus connu et le plus représentatif de l’entreprise parisienne, est un petit humanoïde de 58 cm de haut. Il équipe déjà de nombreuses écoles, centres de recherche et entreprises. Il a fait le tour du monde sur le bateau de Tanguy de Lamotte lors du dernier Vendée Globe et devient même chroniqueur sur « Salut les Terriens » sur Canal+ avec Thierry Ardisson. Nao, premier robot développé par la société, a déjà conquis de nombreuses personnes qui attendent une version grand public pour s’en équiper. Le prix actuel est d’environ 5 000 Euros.

En 2010, le projet Romeo a été lancé par Aldebaran et un ensemble d’entreprises françaises, dans le but de créer un humanoïde de grande taille (1m40). Celui-ci reprend les caractéristiques de Nao mais les adapte à la taille du nouvel opus. C’est cette année, lors du salon Innorobo 2014, que Romeo est enfin présenté au public. Il devient la vitrine technologique d’Aldebaran Robotics, un peu comme une Formule 1 représente les capacités d’une marque automobile. A terme, plus ou moins lointain, Romeo pourrait servir de base pour un robot à destination des personnes âgées.

Début juillet 2014, Bruno Maisonnier, PDG d’Aldebaran Robotics, surprend toute la profession en présentant Pepper, un robot semi-humanoïde d’1m20 de haut, monté sur roues. La grande nouveauté de Pepper est sa proche disponibilité pour le grand public, courant 2015, pour un tarif extrêmement bas, moins de 2 000 dollars. Ce robot se veut être le premier véritable robot à entrer massivement dans les foyers. Afin d’aider les ambitions d’Aldebaran Robotics, Pepper est produit par Foxconn, le fabricant chinois derrière les appareils Apple (iPhone, iPad…). Pepper devrait créer le marché de la robotique de service à la maison dès l’année prochaine, entraînant probablement l’arrivée proche de concurrents un peu partout dans le monde, visant ce même marché hautement lucratif.

Fait intéressant, le langage de programmation est commun aux trois robots. Les programmes développés pour un robot se voient compatibles avec les autres. C’est le système d’exploitation qui gère les différences physiques entre chaque robot. Grâce à des sociétés comme Aldebaran Robotics (mais pas que), la France fait partie des grands leaders de la robotique dans le monde, au même titre que le Japon ou la Corée du Sud.

Planete Robots 28Le dernier numéro de votre magazine de robotique est disponible ! Sans plus attendre, un extrait de l’édito de ce numéro :

Le 5 juin dernier a été un jour historique… À cette date, Aldebaran Robotics et SoftBank ont présenté pour la première fois au public le Pepper, un robot humanoïde conçu pour être massivement produit et distribué — à un prix très compétitif. Aldebaran Robotics espère qu’il entrera dans de nombreux foyers dès 2015 et ouvrira un marché du robot conforme aux rêves que nos lecteurs entretiennent depuis plusieurs décennies. Il y a peu encore, je pensais que l’arrivée sur le marché d’un robot de ce prix ne se produirait pas avant 2020. Espérons que sa commercialisation aura un effet boule de neige sur les autres constructeurs, qui pourront ainsi sortir leurs robots du stade prototypique et procéder à leur commercialisation ! Lorsque le client peut avoir le choix entre plusieurs produits, les fabricants pratiquent une émulation accrue, pour le bien du consommateur — qui gagne en qualité et en tarif… (suite dans le numéro)